AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It has been a long journey and it's just the beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 03/09/2010
Localisation : In route to Atlantis
Emploi : Ex-serviteur des Wraiths




MessageSujet: It has been a long journey and it's just the beginning    Sam 5 Fév 2011 - 14:45
Quand Arlan se réveilla, il réalisa qu'il n'était plus dans la cellule qui l'avait 'acceuillie' lors de son arrivée, des semaines auparavant, sur Atlantis. Certes il ne s'attendait pas à être reçu en héros, surtout après avoir raconté sa petite histoire à l'équipe d'exploration qu'il avait rencontrée après son évasion de la ruche Wraith dans laquelle il vivait depuis plus d'un demi-siècle, de là à passer plusieurs semaines (il n'avait pas idée du temps qu'il avait passé dedans) dans une cellule, avec seulement deux visites pour manger et faire d'autres petites chose d'ordre hygiénique et personne à qui parler ça commençait à le rendre fou. Il avait pourtant de nombreuses informations sur les Wraiths, comment ils vivaient, comment ils interragissaient les uns avec les autres ou encore une hierarchie précise où les plans de leurs vaisseaux mais personne ne venait le voir, peut être par manque de temps ou peut être ils ne le jugeaient pas utile. Arlan savait cependant une chose : les Atlantes ne le renverraient pas chez les Wraiths qui, il s'en doutait bien allait l'acceuillir à leur manière, plutôt mourir que de retourner chez eux...

Le jeune homme se leva, titubant quelques minutes avant de retrouver son équilibre. Il se sentait faible et son estomac ne tarda pas à gronder. Il avait pourtant mangé quelques heures auparavant et il était sûr que ce n'était pas encore l'heure de sa seconde visite de la journée. Alors pourquoi avait il l'impression de ne pas avoir mangé depuis plusieurs jours et surtout son corps lui semblait différent, amaigri et ayant perdu de sa force. Arlan fit quelques pas dans sa cellule, regardant les 4 coins et constatant qu'il n'y avait plus les traits qu'il avait fait, comptant ainsi ses jours de captivité. Les Atlantes avaient vu les rayures, un de ses visiteurs plaisantant même à ce sujet mais personne n'était venu les enlever. Il n'y avait qu'une seule solution alors, on l'avait changé de cellule.

Arlan ferma les yeux, se concentrant sur sa mémoire qu'il visionna comme un film, la rembobinant pendant quelques minutes avant de rouvrir les yeux, se souvenant de ce qu'il s'était passé après son dernier repas qui ne remontait pas à quelques heures mais à plusieurs jours.

La Cité avait été attaquée quelques jours après son arrivée, Arlan n'avait aucune information mais il avait entendu certaines communications radios informant l'arrivée de ses anciens maîtres, le siège qu'ils mettaient en place. Les Wraiths envoyaient tellement d'ondes télépathiques qu'Arlan, depuis longtemps habitué à ce mode de communicaton les percevait. Il tenta alors de convaincre un de ses gardes de le laisser parler à un responsable mais à nouveau sa demande fut rejetée, ce n'était pas le moment. Après ce qu'il lui sembla être plusieurs jours, Arlan réalisa que la Cité avait décollé, ils quittaient cette planète pour fuir les Wraiths. Tout semblait bien se passer, ses visiteurs avaient l'air, après plusieurs jours, plus heureux, il allait même pouvoir rencontrer un responsable quand une nouvelle catastrophe arriva. Arlan ignorait ce qu'il se passait et était de plus en plus inquiet jusqu'au jour où un groupe arriva devant sa cellule, des gens habillés autrement que ceux qu'il avait l'habitude de voir. C'était son dernier souvenir avant de se réveiller, il ignorait où il avait été entre le moment où l'un des hommes lui avait tiré dessus avec un stunner et le moment où il s'était réveillé.

Arlan s'approcha d'une des grilles mais ne tapa pas dessus, se souvenant du champ de force qui l'entourait.

"Hého ! Y a quelqu'un ?" hurla t'il, sans grand espoir qu'on lui réponde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Psychopathic Thinker
..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 12/05/2010
Localisation : Pegase.
Emploi : Commandant de l'Argos 012.




MessageSujet: Re: It has been a long journey and it's just the beginning    Mer 9 Fév 2011 - 19:50
« Il était un petit homme, pirouette, cacahouète … Il était un petit homme qui avait une drôle de maison. Sa maison est en carton, pirouette, cacahouète... Sa maison est en carton, ses escaliers sont en papier... Ou presque. Atlantis, je l'ai connu plus animée... Du temps de cette chère Elisabeth. Dieu, que cela m'ennuie de ne pas avoir assisté à sa déchéance. Et puis, je me serais fais un plaisir de l'accompagner dans sa chute aux enfers, puisque ma foi, je connais bien ces lieux. D'ailleurs, cela me fait penser à cette petite blonde... Voyons, je me souviens parfaitement de la courbe de ses seins, quant à son nom... Quelque chose comme Marie... Marine Stevens me semble-t-il. Qu'importe. Elle avait eu l'amabilité de me qualifier de « vil démon » lorsque je lui avais fais quelques demandes professionnelles... Cette petite n'avait pas voulu se plier, il avait bien fallu déployer deux ou trois arguments conséquents ; menaces de torture, mort etc, la routine quoi. Ainsi, la demoiselle avait amélioré le système informatique de mon vaisseau. Seul léger problème, Stevens avait piraté le terminal, de sorte que la Cité des Anciens pouvait à tout moment localiser l'emplacement de l'Argos. Peu ravi de ce petit changement, je l'avais fait comprendre au leader de l'expédition terrienne. Cette démonstration d'affection n'avait été que les prémices d'une longue série de... relations quelques peu houleuses. En effet, mes petites expériences sur des planètes inutiles n'avaient pas été au goût des Atlantes; j'avais alors voulu essayer la nouvelle puissance de mes missiles et autres armes, entraînant ainsi plusieurs génocides. Cela me fait donc tout drôle de me balader librement dans cette charmante Cité qui m'avait tant repoussé. Je m'y promène comme dans un moulin; enfin, je dois tout de même déjouer des systèmes de sécurité et de détection. De la rigolade en fait. Même si la journée ne fut pas de tout repos. Même pas du tout. Je m'explique; depuis, voyons... hier matin, je traînais dans un bar du coin, peu fréquentable bien entendu. John Shepard l'affirmera, la boisson locale est des plus agréables, je fus donc ivre tout naturellement. Une chose entraînant une autre, c'est-à-dire l'ivresse facilitant la baston, je fus mêlé à une bagarre. C'était tout à fait amusant et revitalisant; casser quelques Arkhaniens de temps en temps fait un bien fou. Enfin... J'ai tout de même traversé de long en large le comptoir du bar, en passant par une fenêtre. J'ai donc deux ou trois bleus par-ci par-là. Autant dire que je me porte comme un charme. Bref. La raison qui m'emmène ici est la suivante; je suis intrigué par l'occupant d'une cellule d'Atlantis dont l'identité m'est inconnu. D'un naturel curieux, il est tout à fait naturel que je vienne prendre connaissance des prisonniers de la Cité. M'approchant des lieux, j'entends alors un appel quelque peu désespéré. Souriant, je me dirige sans bruit vers la pièce d'où la voix provenait. Une voix d'homme, intéressant. A présent, je parviens à distinguer ses traits, me tenant tapis dans l'ombre de la salle. Je dévisage le captif, une lueur d'intérêt dans les yeux. Hm, pas mal, plutôt mon style... Ouais... « Cela dépend, que cherchez-vous ? ». Je me détache de l'obscurité dans lequel j'étais plongé, laissant ainsi le loisir à mon interlocuteur de découvrir mon visage. Mes yeux rivés aux siens, un petit sourire se dessine sur mes lèvres ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 03/09/2010
Localisation : In route to Atlantis
Emploi : Ex-serviteur des Wraiths




MessageSujet: Re: It has been a long journey and it's just the beginning    Dim 20 Fév 2011 - 22:25
Arlan sursauta en entendant la voix grave de l'homme qui venait d'entrer dans son champ de vision. A vrai dire il ne pensait pas que quelqu'un l'entendrait. Arlan ne connaissait pas le plan exact de la Cité, il savait juste que les cellules se trouvaient dans le sous sol, ce qui en soit n'était pas tellement surprenant pour une cellule...Arlan regarda Dosan de haut en bas, c'était la première fois qu'il le voyait devant sa cellule. Il n'avait pas le même uniforme que les Lantiens et quelque chose dans son attitude semblait différent d'eux sans qu'il puisse mettre un nom dessus. Arlan ne bougea pas quand l'homme s'approcha de lui, après tout s'il ne faisait pas partit des Lantiens alors il ne pouvait pas ouvrir la cellule...à moins que les choses aient changées là haut...

"J'aimerais parler au leader des Lantiens...j'ai des informations pour lui." finit il par répondre, un ton suspicieux pouvait se faire entendre dans sa voix. Arlan devait faire attention désormais, les Lantiens l'avaient déjà eu une fois pour le mettre en stase, il ne se ferait pas avoir une seconde fois. Il avait apprit à se battre durant les dernières décennies, il était temps de mettre cela à profit même s'il savait qu'il ne serait pas de taille quand les renforts se pointeraient.

"Mais je ne pense pas m'adresser à la bonne personne avec vous...", il prit une inspiration avant de reprendre, "...vous ne leur ressemblez pas Monsieur..."

Arlan avait rencontré sa part de peuples extraterrestres, certes il n'avait jamais parlé avec les "proies" que ramenaient les Wraiths mais il avait vu de tout et les vêtements de Dosan ne lui rappelait rien, alors à moins que sa mémoire ne lui fasse défaut. Alors que Dosan s'approchait un plus de la cellule et donc de la lumière Arlan fronça des sourcils en constatant la présence de bleus sur son beau visage.

"Quelqu'un a passé un mauvais quart d'heure j'ai l'impression..." dit il en montrant d'un geste de la main son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Psychopathic Thinker
..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 12/05/2010
Localisation : Pegase.
Emploi : Commandant de l'Argos 012.




MessageSujet: Re: It has been a long journey and it's just the beginning    Ven 25 Fév 2011 - 21:06
« Je m'avançai, tranquillement. Attentif, j'observais mon interlocuteur; ses différentes expressions, les émotions visibles sur son visage... qui me disait vaguement quelque chose. Je cherche, en vain, de savoir où, quand et comment j'aurais eu le loisir de rencontrer cet homme... Parfois, mes souvenirs sont flous, en dépit de la mémoire Kryptonienne qui est l'une des plus fidèles. Je m'arrête un instant, perdu dans le fil de mes pensées, ou plutôt de mes souvenirs... Je me revois, avançant péniblement, ou plutôt, se laissant traîner par les Wraiths. Ils m'avaient enfin capturé, et les bonhommes verdâtres étaient assez ravis, songeant déjà au traitement qu'ils allaient m'infliger. Je leur avais filé entre les doigts pendant une dizaine de mois, les guettant, tantôt les chassant, tantôt les fuyant. Et ce qui devait arriver arriva; je me retrouvais à plat ventre, les mains liées derrière le dos, dans une cellule d'un vaisseau mère. J'avais touché le jackpot; la Reine m'avait fait l'honneur de la rencontrer. Et alors que je me rendais dans la salle du trône où elle siégeait, j'avais cru voir, ou plutôt apercevoir, un visage humain. Mais j'étais terriblement éméché, d'un côté par les Wraiths qui m'avaient accueilli chaleureusement, et de l'autre par les cinquantaines de verre de shogo, une boisson fortement alcoolisée. Oui, c'est assez pitoyable, mais ce fut ainsi que les bonhommes verdâtres me capturèrent. Mais voyons un aspect positif : je ne pus ni me défendre, ni fuir, j'étais dans un tel état d'ébriété que je n'avais plus conscience de rien... Enfin, jusqu'à ce que je sente mes forces vitales diminuer considérablement. Je me suis alors demandé si un Wraith qui l'énergie d'un humain, peut d'une manière quelconque, se retrouver avec quelques grammes d'alcool dans le liquide visqueux qui leur sert de sang ? Ce serait chose amusante que de voir un ennemi ancestral des Anciens complètement torché. Bref, voilà où je pense avoir vu cet homme. Or cela est bien incertain, puisque je n'avais pas toutes mes capacités intellectuelles disponibles. Quoiqu'il en soit, si ce prisonnier était bien et bel sur le vaisseau, cela ne fait qu'attiser mon intérêt que je lui porte déjà. Je reprends la marche, silencieuse et désinvolte. « Parler au leader des Lantiens ?... Eh bien, si à cette heure-ci il n'est pas en train de ramper dans ses quartiers, ivre ET dépressif, cela pourrait être tout à fait possible. Il faut savoir que la boisson locale est des plus appréciables, et même au goût de John Sheppard : on ne peut douter alors de la qualité de cet alcool ». Je lui souris. Cela m'étonnait que le captif nomme les habitants d'Atlantis les « Lantiens ». Certes, il est vrai que quelques uns parmi eux possédaient le gêne commun aux Lantiens, mais de là à les qualifiait ainsi... Je repris, de ce même ton badin et neutre : « Des informations vous dîtes ? J'espère qu'elles ne sont pas très complexes, le colonel pourrait avoir du mal à les comprendre... ». Même lorsque John Sheppard n'est pas présent dans la même pièce que moi, je ne peux m'empêcher de le taquiner... Vraiment, c'est une seconde nature chez moi. Après avoir fait le tour de la cellule, j'en viens à me placer en face de mon interlocuteur, à une distance à la fois proche et éloignée. De là où je me tenais, je pouvais le dévisager sans difficultés. C'est putôt mon type, oui... Hm... « Vous avez un bon instinct, je ne suis en aucun la bonne personne... Ou plutôt, devrais-je dire, je ne suis pas une bonne personne tout court ». J'acquiesçais à peine lorsque qu'il souligna que je ne leur ressemblais pas. C'était si évident, comment aurais-je pu leur être similaire ? Les Kryptoniens étaient si supérieurs aux Terriens, tellement plus... développés. Je lui souris de nouveau. Un bref rire s'échappa de mes lèvres, alors je passais distraitement mon long index sur mes hématomes. « Oui, il est vrai... J'ai eu quelques... désaccords. Mais que serait la vie d'un homme sans eux ? Ni excitante, ni passionnante... Ne croyez-vous pas ? ». Je marquai ici un bref silence, puis reprenant : « Mais je n'ai pas l'honneur de connaître votre identité ? Pourtant, cela m'étonne, j'ai souvent quelques affinités avec les prisonniers d'Atlantis ». Et je ne pense pas ce monsieur là fera exception ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 03/09/2010
Localisation : In route to Atlantis
Emploi : Ex-serviteur des Wraiths




MessageSujet: Re: It has been a long journey and it's just the beginning    Jeu 3 Mar 2011 - 18:13
Arlan avait vu tellement d'humains passer et trépasser aux mains des Wraiths que les visages finissaient par s'emméler après toutes ces années. Le visage de Dosan avec ses traits parfaits, ses yeux bleux clairs étaient pourant plutôt mémorable mais Arlan ne pensa même pas qu'un jour l'homme lui faisant face pouvait avoir été captif des Wraiths car, excepté les serviteurs humains et les Runners, personne n'en ressortait vivant, à de très très rares exceptions pour les plus chanceux.

Le jeune homme fronça des sourcils en l'écouta parler du chef de la Cité, Arlan ne le connaissait que de nom et d'après ce qu'il savait les Wraiths ne le portaient pas dans son coeur, et pour de bonnes raisons mais l'homme que lui dépeignait Dosan ne correspondait pas à l'homme dont il avait entendu parler. Avait il fait une erreur en fuyant les Wraiths pour venir ici et apporter sa pierre à la lutte contre ce peuple qui décimait tout sur son passage ? Malgré les journées d'enfermement, Arlan avait toujours cru en sa décision mais les derniers événements commençaient à le faire douter, et sa discution avec Dosan n'aidait pas vraiment. Arlan suivit ce dernier du regard, l'observant de sa démarche lente, faisant la conversation comme s'ils n'étaient pas séparés par un mur d'énergie.

"Je ne suis pas sûr de vous suivre...ce n'est pas ce que j'ai entendu sur lui..." dit Arlan les lèvres serrées. Il détestait l'impression de naïveté qu'il donnait, il ne voulait pas que Dosan le prenne pour un faible, déjà qu'être emprisonné n'aidait pas son cas, dire ce genre de choses ne l'aidait pas du tout.

Sa phrase le surprit, encore une fois, son instint lui conseillait de ne plus rien dire mais Arlan avait envie de sortir, de voir au moins le ciel. Il ne savait pas si Dosan pouvait le faire sortir de là mais ses informations, bien que destinées aux Terriens pouvaient aussi servir d'autres peuples non ?

"Moins douloureuse..." répondit Arlan, toujours désarçonné par les réponses de Dosan.

"En étiez vous un avant ?" demanda le jeune homme avant de secouer la tête, cachant ainsi son léger sourire. Il replongea son regard dans celui de l'homme et après une courte hésitation se présenta :

"Je m'appelle Arlan Jale...j'étais au service des Wraiths avant de m'enfuir il y a quelques mois...et vous, qui êtes vous ?"

Il poussa un soupir, il savait quelle réaction allait avoir Dosan, depuis le temps il y était habitué. Arlan se mordit la lèvre puis se lança, qu'est ce qu'il avait à perdre de toute manière ?

"Est ce que vous pouvez me sortir de là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Psychopathic Thinker
..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 12/05/2010
Localisation : Pegase.
Emploi : Commandant de l'Argos 012.




MessageSujet: Re: It has been a long journey and it's just the beginning    Sam 12 Mar 2011 - 18:59
« Observer cet étranger était pour moi un réel plaisir. Le voir froncer les sourcils, serrer les lèvres ou encore plus agréable, les mordre. Tandis que j'humectais les miennes d'un coup de langue rapide, je songeais au désir éprouvé à la vue du prisonnier. Le désir est comme... un ressort, providentiel assurément, de l'activité. Je m'explique : il arrive qu'un simple désir soit une illusion, enivrant certes, mais les choses sont ainsi disposées qu'on ne voit l'inanité du désir qu'après qu'il est assouvi. Quoiqu'il en soit, je reste convaincu que le plaisir est éphémère, et le désir durable. Ainsi, les hommes sont plus facilement menés par le désir que par le plaisir. Et généralement, ils ont le désir de trouver du plaisir. Alors, ces hommes en viennent à aimer leur désir et non plus l'objet de leur désir. Pourtant, le désir de l'homme trouve son sens dans le désir de l'autre. En sera-t-il de même pour Arlan Jale et moi-même ? « Arlan Jale », ce nom résonne doux à mes oreilles. J'ai bien connu un Arlan, sur Elijah il y a dix ans de cela. Cet homme, qui appartenait à la Caste des Voleurs, était porté par un certain orgueil ou une certaine fierté, et très axé sur l'action. Chose amusante, lorsque ce voleur subissait la perte brutale d'une motivation, de la foi en l'action, il était enclin à s'installer dans une névrose d'échec. Parfois, cependant, il choisissait d'ignorer purement et simplement l'échec en continuant comme si de rien n'était, remplaçant ainsi la foi par la ténacité. Cela m'avait fortement marqué, son sur-moi était exagéré, et pouvait le porter à une exigence excessive, tant vis-à-vis de lui-même que des autres. On lui reprochait souvent son égocentrisme développé. Dans toute entreprise commune, il avait tendance à tirer la couverture à lui pour se faire valoir, sans faire ressortir la part qui revient à tel ou tel de ses collaborateurs. Ce fait était assez embêtant, car dans les Castes d'Elijah, le travail en équipe est primordial. Bien entendu, c'était Arlan qui suscitait les choses, éveillait l'inspiration ou stimulait le dynamisme. Mais il lui arrivait rarement à l'esprit que les autres s'accommodaient mal d'être des pions sur son échiquier personnel. J'acceptais volontiers de lui cet orgueil légitime, mais le voleur se discréditait lorsque celui-ci n'est plus que de la vanité. Le garçon avait besoin du succès, c'est ce qui le perdit. On m'ordonna de le tuer – ce que je fis sans l'ombre d'une hésitation, en dépit que nous fûmes meilleurs amis. Espérons que les faits se passeront différemment avec cet Arlan-là, il me semble tout à fait... vivable. La vie sur Elijah était de plus dures, mais aussi des plus stimulantes. Le chaos règne sur cette planète : jamais je ne me suis autant amusé que sur Elijah. On y trouvait aussi la coke et les putes, ainsi que les missions suicidaires à gogo... Lorsque je fus pris en chasse par les wraiths, je ne pouvais retourner sur le monde des Pêchés, comme on le nommait alors : pour cause, les habitants – des meurtriers, mercenaires et voleurs aux mœurs dépravés pour la grande majorité, ne m'auraient aucunement pardonner de ramener avec moi une horde de bonhommes verdâtres. Non pas parce qu'ils craignait le combat – au contraire ! – mais les principaux dirigeants tenaient à garder l'emplacement d'Elijah secret. En effet, cette planète possède un système de sécurité qui lui permet de disparaître de la carte galactique... Mais je n'en dirais guère plus. « Vous entendrez bien des choses sur John Sheppard... Un héros pour certains, un salop pour d'autres, il suffit de choisir habilement son camps ». Je marquai un court temps, écoutant mon interlocuteur... quoique plutôt captivé par ses lèvres remuantes que par les sons qui y sortaient. « Moins douloureuse ? Eh bien... Certains disent que le plaisir est toujours un bien, et la douleur toujours un mal, ce qui est bien vrai. D'autres ajoutent qu'il n'est pas toujours avantageux de jouir du plaisir, et il est quelquefois avantageux de souffrir la douleur. J'approuve ces deux concepts... ». Mon regard tomba sur une plaie toujours ouverte, située à mon avant-bras. Le plus naturellement du monde, j'y porte mes lèvres entrouvertes, léchant le sang qui s'écoulait doucement de la blessure légère. Je reportai ensuite mon attention sur Arlan Jale, le temps d'apercevoir un charmante sourire lui étirer les lèvres alors qu'il me demandait si j'avais déjà été un captif d'Atlantis. « Oh, j'ai bien été des aspects pour la Cité des Anciens... négatifs pour la plupart, évidemment. En effet, j'ai parfois laissé mes adversaires avoir le plaisir de me retenir dans une de leur confortable cellule... ». Et alors que je déclarai ceci, je jetai un coup d'œil circulaire dans la pièce, me rappelant certains souvenirs passés ici même. Certains désagréables, d'autres moins, mais j'appréciais beaucoup les séances musclées avec le Terrien Sheppard. Je replongeai enfin mon regard dans celui de l'homme. « Dosan Scaden, commandant de l'Argos, membre des Castes d'Elijah. Je ne l'aurais jamais cru, mais c'est un plaisir que de vous rencontrer Arlan Jale ». Je lui adressai un de mes sourires charmeurs et libertins, tout en sortant de la poche intérieure de mon habit le transporteur. « Vous sortir d'ici ? Assurément, cela entre dans mes nombreuses facultés... Mais pourquoi ferais-je cela ? ». Je m'approchai un peu plus de l'homme, mais j'observai alors le champs magnétique de la cellule. « Mhh, un mur d'énergie ? ». Je n'étais pas certain que celui réussisse, mais j'accordai une grande confiance aux artefacts lantiens. Ainsi, je me matérialisai dans la cellule d'Arlan Jale, me tenant tout près de lui. Je lui tendis mon bras, afin que sa main s'y pose dessus : il fallait un contact physique pour que le transporteur puisse déplacer le porteur et son accompagnateur. « Le ciel est découvert, et le climat doux, une promenade vous tenterait-elle, Arlan Jale ? ». Je n'attendis pas de réponse, et nous nous retrouvâmes sur un balcon d'une des tours isolées de la Cité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

..................................

..................................




MessageSujet: Re: It has been a long journey and it's just the beginning    
Revenir en haut Aller en bas
 

It has been a long journey and it's just the beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pegasus' Mystery :: [A]rkhana :: Atlantis City :: Zone Sud :: Cells-