AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 rapport de l'épidémie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: rapport de l'épidémie   Ven 18 Aoû 2006 - 19:09
Suite au virus qui se propagent dans la Cité, les membres infectés sont immédiatement placés sous quarantaine. C’est le cas du Docteur Weir, de Rodney McKay, de Zelenka et de Caldwell. Elizabeth parvient cependant à s’échapper et Sumner réalise lui aussi qu’il est infecté. Même John n’échappe pas à l’épidémie. Cependant, Sheppard part à la recherche des infectés et parvient, après un combat rageant à travers la salle d’embarquement, à capturer Weir et à la ramener au laboratoire de Virologie.

Le Dr Billy Grey assiste Carson lors de ses recherches et tous deux constatent que le virus provoque un dédoublement de la personnalité ainsi qu’une schizophrénie et une paranoïa sans précédent, le tout gouverné par une agressivité incroyable.

Mike Deansmore, toujours en quête de son passé oublié, se voie confier la mission de récupérer toutes les armes de la Cité pour éviter aux membres contaminés de s’entretuer. Il s’exécute et part réquisitionner tout ce qui pourrait servir de près ou de loin à tuer.

Une fois le Docteur Weir de nouveau prisonnière, John se voit contraint par Carson de rester au laboratoire sous la surveillance de Thomson, un militaire chargé de maintenir la sécurité lors de la procédure de quarantaine. Le Colonel plonge alors dans un grave état psychotique. Beckett lui injecte le mélange d’Adrénaline et d’Enzyme afin de le calmer et de ralentir la progression du virus.

Au laboratoire de virologie l’état de tous empire mis à part celui du Docteur McKay qui semble ne pas souffrir des effets du virus. Etrangement, il ne ressent aucun des symptômes et se porte à merveille, malgré sa soi-disante infection. Sheppard se réveille, à nouveau lucide mais pas guérit pour autant. Il parvient à feinter et s’échappe grâce à Beckett. Il en profite pour libérer également McKay.

Tous trois partent dans les sous sols de la Cité. Une fois arrivés à destination, Sheppard fait visionner un film holographique à Carson, enregistré dans l’autre dimension. Ce dernier peut alors y voir le développement du virus ainsi que son rôle lors de l’épidémie et sa mort.

Mike Deansmore ainsi que d’autres hommes partent à leur recherche et vont en salle de contrôle pour repérer leur signature énergétique à travers les capteurs biométriques de la cité. En vain. Les capteurs n’existent pas dans les sous-sols.

Au labo, le Docteur Billy Grey constate que le virus est effroyablement mortel. L’infirmière Mélissa, l’une des premières infectées, en fait les frais et meurt d’un anévrisme.

Dans les sous-sols, John se sent subitement mal et parle dans le vide. Il délire, s’agite et convulse. La situation empire. Rodney a un soudain éclair de génie. A l’aide d’une seringue volée au labo lors de sa seconde évasion, il transfuse son sang dans le corps du Colonel en guise de vaccin et prévoit une heure de rétablissement.

McKay explique alors qu’il est immunisé au virus suite à son aventure sur le Continent. Injecter son sang au Colonel devrait en théorie aider son organisme à combattre le virus. Théorie qui s’avérera exacte avec le réveil d’un Sheppard complètement guérit.

Tous trois rentrent au laboratoire. Carson et Grey travaillent ensembles sur les anti-corps de l’astrophysicien et parviennent, après un travail sans repos, à fabriquer un sérum efficace.

Chacun des membres infectés recevra le traitement et Atlantis sera une fois de plus sauvée du danger… enfin pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
 

rapport de l'épidémie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pegasus' Mystery :: [H]ors [R]pg :: Archives Rapports-