AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 M. Rodney McKay « Oh non ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Mer 8 Déc 2010 - 21:27



McKay Meredith Rodney
• Nationalité : Canadienne
• Date de Naissance : 4 mars 1968
• Lieu de naissance : Ontario, Canada
• Emploi : Chef du contingent scientifique sur Atlantis & astrophysicien à ses heures perdues.



Emotionally Speaking

Qu'il soit intelligent, brillant, génial ne fait aucun doute et personne, même pas Carter, ne viendrait contester ce fait. Elle rajouterait en filigrane qu'il est probablement l'homme le plus insupportable qui lui ait été donné de rencontrer. Insupportable pour plusieurs raisons : si il lui a été donné de comprendre des algorithmes et des équations de haute volée, les plus élémentaires relations humaines restent un mystère malgré les tentatives désespérées de sa sœur pour lui ouvrir l'esprit à d'autre forme de vie sur Terre. Il est également un râleur invétéré qui ne sait pas se taire quand la situation l'exige. Sarcastique et railleur, le plus souvent, c'est au prix d'une confrontation directe avec son adversaire qu'il se taira, avec beaucoup de regret bien entendu. Si il ne sait pas se taire c'est d'ailleurs aussi parce qu'il est d'une arrogance à toute épreuve. Oui, Rodney est du genre "Oui, c'est Moi qui ait raison, parce que je suis Moi, et vous, c'est ... vous. Hum." Elle lui valu bien des revers, mais il semble y être attaché. Les douces remarques d'un Zalenka, ou les remises en place sèche d'un Sheppard ni sont toujours pas venu à bout. Il y tient, et il l'aime. Sans cette arrogance, cette fierté mal placé, il ne serait plus vraiment Rodney McKay. Il sait aussi qu'on l'excuse aussi souvent parce que au fond, il sait qu'il est indispensable ... Du moins c'est ce qu'il aime croire. A vrai dire, personne ne sait ce qui se serait passé si il n'avait pas été là. Une certaine condescendance et un air paternaliste peuvent souvent se lire son visage ou dans ce sourire un peu moqueur qu'il arbore sans retenu quand il se sait face à des personnes incapable (en l'instant) de le contredire. Et oui, il aime ça. Se sentir supérieur aux autres, un petit "ouais, c'est moi l'chef" intérieur très enfantin qu'il aime se répéter histoire de retrouver un peu de confiance en lui. Être la tête pensante de la base est un gros stress pour le pauvre bouchon. Il est par ailleurs quelqu'un de très peureux, qui se mettra le moins possible en danger (d'ailleurs, si il avait aimé le danger, il ne serait pas devenu l'archétype du scientifique acariâtre et solitaire coincé derrière un bureau et un écran qu'il est - ou était avant sa mission sur Atlantis.) Malgré sa très nette tendance à fermer les yeux quand il tire avec une arme à feu, et par la même occasion à rater sa cible, il peut être considéré comme un ami fiable par quelque personne sur la base, notamment ceux de son équipe. L'évolution a été légère, mais McKay a certainement évolué, même un chouïa, durant ses cinq ans sur cette cité. McKay est devenu 'fréquentable'. Oui, fréquentable. Ni plus, ni moins. Nonobstant cette sociabilité gagnée, le jeune et plein d'entrain humain - ou alien - qui se serait mis en tête de le 'fréquenter' devra supporter avec toute sa passion de la science, le pessimisme et le découragement latent du docteur en astrophysique ainsi que ses fréquents "Oh non !". C'est une épreuve et non la moindre pour faire partie de l'expédition.
En somme, le pauvre Rodney McKay ne marque pas beaucoup de point du côté des qualités tellement ses défauts sont rendus visible par son sens de la mise en scène. Il aime à être vu, et reconnu et quoi de mieux pour ce faire que de pousser de hauts cris en agitant les bras. La seule preuve de ses qualités, bien cachés au fond de son petit être grognon, est que personne ne l'a encore jeté par dessus bord - et ce n'est pas l'envie qui manque.




I Have a Story to tell

4 mars 1968. Des cris, du sang, rien de bien joli à voir. Cette tête de pioche de McKay venait de naître. Il avait beau n'avoir que quelques minutes on sentait déjà percer en lui des signes avant-coureur d'un insupportable génie. En 76 naquit sa soeur, Jeanie, toute aussi brillante mais beaucoup moins pénible que son aîné. Aucune explication scientifique à cette différence majeure de caractère. Certains disent que Meredith - prénom qu'il abandonna très vite pour Rodney - n'a simplement pas eu de chance lors du partage des gènes. La jeunesse de Rodney est marquée par des traumatismes mineurs mais notables (au moins parce qu'ils sont amusant) : par exemple, il a peur des baleines depuis ses 7 ans, terrifié par le roman Moby Dick. Elles apparaissent fréquemment dans ses cauchemars et par pure prudence, McKay ne s'approche que rarement de l'eau (vous imaginez la déception et l'angoisse quand il découvrit que la cité était une sorte de, euh ... d'île.)Il essaya le piano. Il n'y arriva pas (ce n'est pas vraiment un de ses plus grand regret). Vers l'âge de 10 ans, il proposa une maquette d'une bombe atomique pour un exposé ce qu'il lui valu un interrogatoire en règle du gouvernement et de psychiatre par la même occasion. A 16 ans, il essaya les films d'horreur et les filles, mais le tout se soldant par du pop-corn régurgité, il abandonna vite l'idée pour se focaliser essentiellement sur ses études, oubliant toute forme de vie sociale. Pendant de longues années, sa vie se résumait à son chat, ses fantasmes sur sa voisine, et sur ses travaux. Jusqu'à ce qu'il commence à travailler sur le projet SG.

Jusqu'alors, Rodney travaillait en Russie. Ça lui allait assez bien, la froideur, dans tous les sens du terme. Spécialiste en astrophysique, en physique théorique et surtout expert en porte des étoiles, il était plutôt seul dans son genre ... avec une magnifique et pimpante blonde américaine. Par deux fois il collabora avec le SGC se relevant être pour l'objet de ses fantasmes le pire des enquiquineurs (il a encore en esprit la proposition cinglante de Sam sur un plat au citron.) Sa collaboration ne fut pas couronné du succès espéré mais elle suffit à le faire mettre dans les petits papiers de la direction. Un sorte de test grandeur nature.En 2004, lorsqu'on le convoqua pour la première fois pour lui parler du projet Atlantis et de sa participation hypothétique, McKay n'en crut pas ses oreilles. Enfin, on allait reconnaître son talent et son génie, enfin il participait à une mission d'importance et surtout enfin il allait quitter ce pays de fous furieux ex-communiste. La Russie ne lui manqua donc pas.
Ce ne fut pas exactement comme Mckay l'espérait. D'abord, il dut supporter Sheppard (mais c'était avant de se rendre compte que le militaire était plus qu'un ado attardé.) Ensuite, il dut, et doit encore travailler avec Zalenka, une espère de scientifique de l'Est, toujours très doux et qui a la sale manie de remettre McKay en place, quand il estime que cela est nécessaire. Ça l'est souvent. Quant au reste de son, euh, de l'équipe de Sheppard, il n'a rien contre eux (bon d'accord, Ronon lui fait toujours un peu peur.) En réalité, et il ne l'avouera jamais car c'est un idiot prétentieux, il tient beaucoup à eux. Il espère qu'ils le savent.
Il serait trop long d'expliquer en quoi la présence de McKay est vraiment indispensable à la cité (trop long et trop fastidieux, et puis sérieusement, McKay n'a pas besoin qu'on le lui dise, il le sait très, voir trop, bien.) Faits notables : il découvrit l'existence de plusieurs ZPM et détruisit un système solaire (inhabité !) par erreur. Comme quoi, McKay continue de faire des boulettes.

A ce moment, Rodney pense à celle qu'il a faîte en voulant reconduire la cité sur terre. Quelque chose à foiré. Il ne sait toujours pas quoi, mais quelque chose à foirer et c'est sa faute. Lui tout seul a failli faire tuer la totalité des personnes vivants sur Atlantis. Il lui arrive encore de repenser à ses calculs, à ce qu'il aurait pu et du faire pendant le vol, à ses erreurs, à la détestable impression qu'il a d'avoir merdé quelque part. Enfin, cette terre est une bénédiction. Reste à la quitter au plus vite. Rodney n'aime pas ces gens là, et leur air supérieur d'être plus intelligent que lui. Il n'aime pas non plus qu'on lui interdise quelque chose. Il va trouver, il le sait, quelque chose à faire pour sortir de là. Pour le moment, c'est le statu quo. Il se pourrait même que la solution lui vienne en se renseignant un peu, en, hum comment dire cela sans que cela paraisse déplaisant ? fouiner du côté de cette oh ! si avancé race arkhanienne. Si il y a une chose que McKay n'a pas oublié de faire pendant cette aventure, c'est bien de réfléchir. Et de râler aussi. Oh oui, il adore ça râler !




Try Me Baby

Drônes et Darts étaient comme des feux d'artifices éclatés contre le bouclier étanche de la cité. Rien ne fendait la coque dure, pour l'instant. Rien ne fendait non plus le visage du Dr. McKay si ce n'était l'expression la plus primaire de l'angoisse. Ils avaient surpris comme des enfants volant de la confiture dans le placard. A peine Rodney avait-il pu quitter son pyjama. La question ne se posait plus désormais. Plaquette en main, cernes profondément creusé, il pianotait fébrilement sur sa plaquette depuis trois bonnes heures maintenant. Autour de lui, un silence nerveux environné de cris. Militaires, scientifiques et médecins à bout de souffles tombaient les uns après les autres. Tout ce que faisait McKay, c'était les regarder, écœuré, en réfléchissant. Une envie de vomir le prit à la gorge d'un seul coup. Il ne savait déjà plus ce qu'il faisait ni pourquoi il le faisait. Il regarda longuement un informaticien lambda se faire projeter en arrière par l'explosion du tableau de bord. Il perdit connaissance. McKay lacha brutalement sa plaquette qui vint exploser sur le sol. C'était le signal qu'il attendait. Semi-conscient l'informaticien murmurait des incohérences, probablement intimement convaincu de sa mort. McKay enjamba le cadavre et tira des dizaines de fils dénudé du tableau de bord, supportant toutes les petites décharges qui le ramenèrent à la vie. « Oh non ... » On le prend violemment par l'épaule. « McKay ! » « Quoi ? » Le fait qu'il sache encore parler le surprend. Pas encore mort et toujours aussi prompt au découragement. Les yeux du militaire en face de lui n'ont pas besoin de mots. Ils ont déjà parler de cette situation, il y a longtemps, en des temps plus clame, lorsque le soleil de coulait pas encore dans l'océan. « Bouclier à 63% » Il court à travers la cité entière. Jamais il ne la vu aussi vide. Ou peut être il y a longtemps, lors d'une première et lointaine attaque. Déjà, il avait cru mourir. L'expérience ne lui avait pas enlevé la terreur. Il s'arrête brusquement au milieu du couloir. Réfléchir, ne pas disperser sa pensée, ne pas penser du tout aux hurlements qu'il entends depuis l'arriver des Wraiths. Ne pas se demander où est le reste des personnes qu'il aime et qui ne le sauront jamais.
Plus de porte. Impossible donc de fuir, parce qu'il ne reste plus que cette option là, par la porte. Ensuite, tous les jumpers sont mobilisés (bien entendu encore une décision stupide prise sans lui) quelques part là-haut mourant l'un après l'autre. Et quelque part Sheppard zigzaguant entre les tourelles de la cité. McKay roula des yeux en murmurant une prière. Si il le voyait, il désapprouverait. Tout comme Ronon et Teyla, quelque part à s'occuper des réfugier ou à riposter. En somme il était bien le seul à paniquer dans son coin ! McKay qui s'était un jour vu chef de cité … Dans son esprit, la situation avait toujours été à son avantage dans ses situations. Livré à lui-même depuis maintenant cinq heures, il perdait le fil, entre folie et famine. L'angoisse qui le tenait laissait aussi place à la honte. Il se remet à courir. L'espoir d'en sortir vivant l'avait déjà quitter depuis longtemps mais c'était l'idée la plus brillante qu'il avait eu depuis longtemps. Il arriva à bout de souffle dans la salle des E2PZ. La plupart étaient vides. Une équipe était présente, chargeant et déchargeant les réacteurs. Plus que de la panique, l'horreur les avait envahis. Pour autant, ils restaient étonnement professionnel. « Ca ne sert à rien, le tableau de bord est inutilisable. Transférer l'énergie restante vers les réacteurs. » Un technicien passa devant lui et Rodney vola la tablette au passage. « Allez, plus vite que ça, vers les réacteurs ! » En entendant son ton de petit chef insupportable péteux, McKay sut que, quelque fut son avenir, il ne mourrait pas en ayant rien fait. Une dizaine d'heures plus tard, McKay n'avait toujours pas lâché le morceaux. La cité de plus en plus tremblait. Les boucliers définitivement hors jeu. Tous le savaient, dans leur petite salle, mais aucun n'avait hurler. Aucun n'avait voulu penser au massacre perpétué en haut. On espérait simplement que les Wraiths subissaient aussi des pertes. McKay coupa les systèmes d'alimentation de la moitié de la cité, circoncisant équipes et Wraiths dans des zones particulières. Une stratégie qui lui avait semblée pertinente sur le moment. Aucun moyen de le savoir puisque les radios avaient aussi été coupées, parasités par les Wraiths. Il les rétablirait plus tard. Quant il serait parvenu à ses fins, fins à laquelle il pensait depuis le début de l'attaque, à laquelle son esprit logique se refusait encore, mais dont les arguments contre tombaient un à un. Il n'avait plus beaucoup le choix de toute façon. Il secoua la tête vers les techniciens. Eux aussi il songea, beaucoup plus concrètement que lui sans doute. « Dans 3 minutes je rétablirai la radio. A mon signal, poussez les E2PZ à fond. Vous savez … pour … le vol. » Les techniciens hésitaient. Finalement, un se leva et hocha la tête. « On a confiance en vous Docteur. » Sa voix était ferme et résolu. McKay hocha à la tête et se retourna. « De toute façon vous n'avez pas vraiment le choix ... » cette phrase, il l'avait murmuré pour lui même.

Le voyant de la radio s'alluma.

« A tous les survivants qui m'entendent ! La cité s'envolera dans les cinq prochaines minutes qui vont suivre. Que tous les jumpers rentrent immédiatement ! - le cœur battant la chamade il ajouta – et c'est le Docteur Mckay qui vous parle ! » hurla-t-il au désespoir.

C'est à ce moment que la cité eut la bonne idée de décoller. Pendant un moment il n'entendit rien d'autre que le bruit sourd du décollage. McKay, tombé au sol, sous le choc, le cœur prêt à exploser, fermait les yeux de toute ses forces, priant ciel et terre pour que rien d'autre n'explose. Il se reprit, et pour la énième fois, jeta un coup d'oeil inquiet vers sa tablette. La cité volait, et lentement mais surement ils allaient quitter la planète d'origine. La première bonne nouvelle de la journée. Les techniciens n'avaient pas flanchés. Il ne leur dit rien, mais tous savait ce que voulait dire le faciès mi-soulagé, mi-perplexe. Il hocha la tête et s'enfuit par le sas effondré.

Rodney grimpa une à une les marches qui menait à la salle principale. Le silence le glaça. Tout n'était que cadavre et chair brûlée, humains et Wraiths mélangé. Il fut tiré de sa rêverie par un médecin qui le bouscula violemment.

« Dr McKay ?  Vous êtes vivant ? » McKay haussa un sourcil « Apparemment ... » « Où vas-t-on docteur ? » lança un Atlante survivant, ensanglanté. McKay resta silencieux quelques minutes. Il lui semblait avoir déjà réfléchi à la question. Il s'arrêta un moment sur les décombres fumants d'une des tours de la cité, ainsi que sur un reste de Dart. Pas de Jumper, ni de Sheppard en vue.

« La terre.» lacha-t-il finalement. « J'espère. »

I Have a Story to tell

Acteur/Actrice : David Hewlett
Comment avez-vous connu le forum? Par Stargate SGC & Crossroads =)
Quels sont vos premières impressions? Très beau design, forum soigné, et un contexte très intéressant !
Code du règlement: Amusant.
Quelque chose à ajouter? Euh ... je crois pas.
Revenir en haut Aller en bas

ThE GaMe Is On
..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 5526
Date d'inscription : 13/07/2006
Localisation : Atlantis
Emploi : Leader d'Atlantis




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Jeu 9 Déc 2010 - 20:50
Bienvenue parmi nous, content d'avoir un nouveau McKay à bord. Prends cependant contact avec Billy Grey, vos 2 personnages formaient un couple et elle tient à garder cette relation.

Si tu as besoin d'avatars, fais moi signe, je t'en ferai avec plaisir

_________________

    And it's coming closer ■ Driven by the strangled vein, showing no mercy I do it again. Open up your eye, you keep on crying, baby. I’ll bleed you dry. The skies are blinking at me. I see a storm bubbling up from the sea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pegasus-mystery.highforum.net

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Ven 10 Déc 2010 - 17:03
Merci :)

Puisque c'est proposé si gentiment, je veux bien d'un avatar =D
Aucun problème pour Billy, je le fait dès que possible =)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Ven 10 Déc 2010 - 17:41
Bienvenue Dr McKay !!
Revenir en haut Aller en bas


..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 04/04/2010
Localisation : Arkhane




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Ven 10 Déc 2010 - 17:54
Rodney McKay ? Finalement, je me demande si je vais venir sur votre cité, je vais passer mon temps à me disputer avec lui Like a Star @ heaven

Bienvenue Rodney Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Ven 10 Déc 2010 - 18:14
Avec Meredith ? Meuh, non, il est d'un naturel tellement conciliant =D
Revenir en haut Aller en bas


..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 04/04/2010
Localisation : Arkhane




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Ven 10 Déc 2010 - 18:16
Heum ... je ne sais pas pourquoi, mais j'ai du mal à te croire ... surtout quand un autre petit génie vient flirter avec son égo supérieur lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Ven 10 Déc 2010 - 18:17
Son ego supérieur se rassurera en se disant que de toute façon, tu n'es pas terrienne Razz
Revenir en haut Aller en bas


..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 04/04/2010
Localisation : Arkhane




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Ven 10 Déc 2010 - 18:19
On verra ça, quand je viendrais te dire que tu fais une erreur dans ce que tu fais Wink

Moi ? Une chieuse ? Maiiiiiiis non, je suis un ange Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Ven 10 Déc 2010 - 18:53
Ça marche =D

(bon c'est pas tout ça, mais il faut que je termine ma fiche !)
Revenir en haut Aller en bas

Adminy SexyBitchy Me
..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 24/05/2009
Localisation : Cité d'Atlantis
Emploi : Militaire




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Sam 11 Déc 2010 - 3:53
Bienvenue monsieur Mere...... Rodney ^^
Bonne chance pour ta fiche de présentation.

_________________

    ي ALWAYS, known in, all my time, A little left of center now Reflect as I realize, That all I need is to find the middle pillar path to sit like the sun by a star in the sky and just be. Sinners, casting stones at me ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Dim 12 Déc 2010 - 9:02
    Salut Rodi :p ! & Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Dim 12 Déc 2010 - 21:57
Rooooodney bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Lun 13 Déc 2010 - 22:11
Merci à tous !

@ Billy : nos personnages ont un lien important d'après ce que j'ai compris. Tu veux bien m'en dire plus ? =)

edit : fiche ... presque fini. Reste le test rp. Sujet imposé ou free-style ? =D
Revenir en haut Aller en bas

ThE GaMe Is On
..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 5526
Date d'inscription : 13/07/2006
Localisation : Atlantis
Emploi : Leader d'Atlantis




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Mar 14 Déc 2010 - 11:47
Sujet imposé et d'ailleurs le voici


Citation :
En plus ou moins 800 mots, relate l'attaque Wraith qui a poussé les Atlantes à quitter la planète pour la Terre. Comment est-ce que ton personnage a réagi, qu'est-ce qu'il a fait, pensé, est-ce qu'il a eu peur pour quelqu'un d'autres que sa personne. Et finalement, comment est-ce qu'il est arrivé avec le plan de transférer la cité tout en passant devant les vaisseaux ruches.

_________________

    And it's coming closer ■ Driven by the strangled vein, showing no mercy I do it again. Open up your eye, you keep on crying, baby. I’ll bleed you dry. The skies are blinking at me. I see a storm bubbling up from the sea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pegasus-mystery.highforum.net

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Jeu 16 Déc 2010 - 17:28
Ça marche ! Je fais ça dès que possible =)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Dim 19 Déc 2010 - 13:37
désolée, double post

Voila j'ai terminé le rp. J'espère que ça convient =) (de toute façon si ça convient pas je recommencerais XD) désolée pour le temps que ça a prit, j'ai été un peu débordée.
Revenir en haut Aller en bas

ThE GaMe Is On
..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 5526
Date d'inscription : 13/07/2006
Localisation : Atlantis
Emploi : Leader d'Atlantis




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   Dim 19 Déc 2010 - 20:44


VALIDE

Félicitations, tu fais officiellement parti de notre communauté. En effet ta fiche et ton test correspond à notre attente et nous ne voyons aucun inconvénient pour que tu interprètes ce rôle. Afin de faciliter ton intégration et avoir une bonne connaissance de notre univers, nous t'invitons (si ce n'est déjà fait) de lire Le complément de l'histoire Arkhanienne , ainsi que Thimy Whimy pour avoir connaissance des moments importants de PM.

Pour entamer ton jeu, nous te conseillons de créer Une fiche de liens, ainsi que mettre à disposition des autres membres ta fiche RP's afin de recevoir des demandes et également faire.

En cas de doutes, de questions ou de suggestions, nous restons moi et mon équipe à ton entière écoute.

Bon Jeu cheers

_________________

    And it's coming closer ■ Driven by the strangled vein, showing no mercy I do it again. Open up your eye, you keep on crying, baby. I’ll bleed you dry. The skies are blinking at me. I see a storm bubbling up from the sea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pegasus-mystery.highforum.net

Contenu sponsorisé

..................................

..................................




MessageSujet: Re: M. Rodney McKay « Oh non ! »   
Revenir en haut Aller en bas
 

M. Rodney McKay « Oh non ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pegasus' Mystery :: PM - Connecting People :: Fiches de présentation :: Fiches refusées-