AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Dim 22 Fév 2009 - 0:42
IDENTITY



  • Nom: O'Reilly
  • Prénom: Jeremy
  • Surnom: Je'my par les civils, Scarecrow par les militaires
  • Age: 41 ans
  • Nationalité: Américano-Irlandaise
  • Profession: Militaire

    • Spécialisation: Lead Scout, (Reconnaissance et Tactiques)
    • Grade: Gunnery Sergeant
    • Armée de l'air ou de Terre: Armée de Terre.



CARACTER


  • Physique:

Jeremy est ce que l'on peut nommer un homme dans toute sa splendeur, sans vouloir lui jeter des fleurs. Ni trop grand, ni trop petit, pareil pour le poids, il fait la bonne taille, après tout, n'a-t-on jamais dit que la bonne taille, c'est quand les pieds touchent bien par terre? Militaire depuis sa plus tendre enfance, il fait désormais parti de la catégorie des pré-vétérans, pas encore à la retraire, c'est le genre de militaire que les gradés ne veulent pas voir partir, en effet, il est âgé de 41 ans, l'un des plus vieux hommes sur le terrain à proprement parlé. Pour entrer dans d'autres chiffres, Je'my dépasse le mètre quatre-vingt pour un poids de quatre-vingt kilos, et tout ça en muscle, pas en bouée d'été. Il est généralement rasé courts et possède des cheveux si foncés qu'on les dirait noirs. Son regard est tout aussi chocolat que ses capillaires. Il ne fait honneur qu'à son ascendance par sa couleur de peau, caucasienne, comme tout le reste de sa famille dont les racines sont profondément européennes.

En ce qui concerne les tatouages, Monsieur O'Reilly en possède tout un panel, comme la majorité des militaires, après un soir de beuverie, ou tout simplement pour épater la galerie quand on est assez tête brulée ou trop jeune pour ce genre de boulot. Le premier est entre les omoplates, contre sa nuque, il s'agit d'un code barre comme l'on en trouve sur les produits à la vente dans les magasins, les chiffres sous les barres sont: 2613/2929. Il a également un dragon sur son épaule gauche qui s'enroule autour d'une cicatrice en forme d'énorme X, souvenir d'un séjour peu agréable dans une geôle qu'il n'aime guère citer. Il a également à l'intérieur de son avant-bras gauche, un corbeau et une phrase: SPQR prætoria. D'autres cicatrices? Bien sur, regardez un peu partout, après tout, c'est un militaire, quel militaire pourrait se targuer de n'avoir jamais été blessé à un moment de sa carrière?

Jeremy est un homme d'action, rapide et vif, son pas est léger, presque aérien, même avec tout l'équipement qu'il se trimbale et qu'au fil des jours il ne ressent plus le poids. Il n'a pas de handicap majeur, juste quelques vieilles douleurs d'actes héroïques, ou pas, passés et qui ne disparaissent pas vraiment. En tout cas, rien ne montre ni ne prouve qu'il a mal. Il doit avouer qu'il ne quitte que rarement son uniforme. Toujours en alerte et prêt à être volontaire. Quand il est en civil, contraint et forcé, dirons-nous, il est généralement vu dans des couleurs sombres et des vêtements pratique. Faciles à repasser, faciles à se mouvoir. Il ne fait guère attention à son allure physique, il se contente juste d'être au carré une fois en service.

Cliquez pour voir la cicatrice

  • Charactère:

S'il y a bien un mot qui décrit Jeremy O'Reilly du mieux qu'on peut, c'est bien le mot militaire. O'Reilly est un militaire dans l'âme comme dans le corps. Les valeurs morales qu'il juge indispensables sont la loyauté, le dévouement à sa patrie et la clémence et ce qu'il ne supporte pas, c'est bien le mensonge et l'abandon. Jamais il ne laissera un membre de son unité périr sous le feu ennemi. Comme l'a si bien dit un général d'avant son temps, l'officier se doit d'être le premier à poser le pied sur le territoire ennemi et le dernier à le retirer. Certes il n'est pas officier, mais se veut d'être tel pour protéger ses hommes. Courageux et vaillant, il est également fin observateur et bon tacticien. Son mérite lui vient de ses innombrables entrainements aux quatre coins de la terre, jamais identiques, tous différents. Il a également le très gros défaut de rester enfermé sur lui-même. Il n'a jamais ouvert son cœur à quelqu'un, pas même laisser ce dernier entrevoir le moindre des sentiments. Véritable glaçon, il encaisse et il garde en lui, comme diraient certains, il n'est nullement adepte du hurlement primaire. Paix contenue, furoncle au c.. Hem... Particulièrement solitaire, il est seul parmi son unité et ne cherche pas vraiment de véritable affection envers ses hommes, bien qu'il les protégerait quitte à donner sa vie. S'intégrant très difficilement parmi les inconnus, il reste en retrait et préfère garder le silence. Néanmoins, percer son cercueil de glace et il peut devenir quelqu'un de très amical.

Pour parler des choses qu'il aime... Le lit au carré. Il aime regarder le drap bien tiré, bien bordé avant d'aller se coucher. Le réveil au clairon. Cela réveille d'un seul coup et il est certainement le premier hors du lit prêt à commencer une nouvelle journée. Un plat de fourmis grillées. Rien de mieux pour être en forme, c'est plein de fibre, de vitamines et ça donne la pèche, d'accord, ce n'est guère le genre de repas que l'on trouve tous les jours sur la table de la cantine, mais bon, c'est une petite recette découverte en Somalie. Par extension ce qu'il n'aime pas, c'est une troupe mal ordonnée ou pas au pas. Les petits trucs verts qu'on met avec des carottes, il n'aime pas non plus. Enfin, il ne pourra jamais porter des couleurs trop vives, c'est quelque chose qui est hors de ses capacités. Tout chez lui est impeccablement rangé, rien ne traine. Il ne souhaite que le bien du peuple, il espère simplement les aider, les protéger à sa manière. Et s'il n'est qu'un tout petit pion parmi d'autres milliers, il n'en tient pas rigueur et fait tout son possible. Si son père et même sa mère étaient de profonds catholiques, Jeremy n'est d'aucune religion. Élevé en tant que pratiquant, une fois sur le sol américain, il n'est presque plus jamais entré dans une église. Car avec toutes ses missions, il se demande comment un dieu, quel qu'il soit puisse laisser autant de malheur sur Terre. Donc non, il est purement athée. Il ne s'est donc pas non plus posé la question du mariage ou de la chasteté. Les femmes, il n'en a connu que bien peu et ne voit pas de raison pour s'attacher à l'une d'elle.

Niveau loisir, il aime courir très tôt le matin, sentir la rosée juvénile et le frais de la fin de la nuit. Il n'a pas peur de grand chose... Peut-être d'un long couloir humide, les bruits de chaines... C'est plus de l'extrême méfiance que de la véritable peur. Son pire cauchemar est en vérité la scène vécue en Afghanistan, dans cette geôle putride avec cet homme au long couteau. Et chaque nuit, revient comme une vague incessante, toujours les mêmes choses, désordonnées, mais toutes terminant par cette lame au cœur qui réveille Jeremy instantanément. Pour se reprendre, il n'hésite pas à massacrer Monsieur le pushing-ball. Il n'a pas d'endroit préféré, si ce n'est Grand Canyon ou le désert de Mohave aux USA, là où il peut être seul. Un jour, il espère pouvoir retourner dans son Irlande natale, prêt de la petite église de son village, la vue était magnifique. Jeremy donnerait sa vie pour sa patrie ou pour son unité, pour le code de l'armée, pour les idéaux qu'il défend. Il ne cherche nullement la renommée ou la gloire et souhaite uniquement à faire son devoir et se faire pardonner pour l'assassinat perpétré alors qu'il n'avait que dix-sept ans. C'est le pourquoi il est devenu militaire, se faire pardonner s'il le peut. Dans l'absolu, dans les situations désastreuse, pas un de ces coéquipier ne l'a vu prendre peur ou fuir. Il reste calme et imperturbable, toujours, quelle que soit la situation.

  • Infos supplémentaires:

A des cauchemars récurrents, voit le même mur sordide et tout une mare de sang, des chaines, des cris et la nuit. Pas une seule nuit il n'a pas rêvé normalement. Au fil du temps, il a appris à vivre avec. Et après s'être réveillé, un footing matinal, une tasse de café et il est prêt pour une nouvelle journée. A cause de ses cauchemars, il est devenu insomniaque, ce qui ne le dérange pas vraiment.

  • Anecdote:

La douleur devint infernale, ses poings liés contre cette chaise dans son dos se serrèrent tant que ses ongles transpercèrent la chair. La tête du soldat se redressa lentement. Il avait tellement mal qu'il n'en ressentait plus la souffrance. Devant lui, un mur humide qui goutait avec la précision d'une horloge. La mousse en recouvrait les briques, toutes aussi noires que le manque de nettoyage se faisait comprendre. Puis dans son champ de vision apparut un homme, couteau rouillé à la main. La pensée imbécile d'être vacciné contre le tétanos lui vint en mémoire, il la chassa crachant son propre sang par terre. Son regard tomba sur l'incroyable torture que l'homme au couteau venait de lui faire. Une croix, ou un grand X sur le pectoral gauche qui pissait le sang. Le salopiaud n'y était pas allé de main morte.

- Tu vois ça, Américain? Tu sais ce que ça signifie? Du temps où l'Amérique n'existait pas, c'était mon peuple qui était le roi du monde, pas avec des bombes, pas avec des Fucking GI Joe... C'est mon peuple qui a inventé l'écriture, c'est mon peuple qui a gouverné en premier. Maintenant, il a disparu... Pas par les américains, d'accord, mais à cause de vous, on a été humilié! Mais c'est pas ça qui t'intéresse, l'Américain. Tu vois la croix? Mon peuple se scarifiait la peau pour se reconnaître entre les castes. Deux traits pour les nobles, un triangle pour les soldats, un point pour les marchants et une croix... pour les esclaves! Les moins que rien et les rats dans ton genre! Ne souris pas, l'Américain, cette marque, tu la garderas toute ta vie, ça je peux te l'assurer!

L'homme avait sur ses traits le contentement d'avoir réussi son acte. Le soldat ligoté à cette chaise savait parfaitement que la cicatrice disparaitrait avec le temps. Si l'homme pensait utiliser des pouvoirs chamaniques ou abracadabrantes, il pouvait toujours courir pour lui faire croire cela. Ayant fait ses classes dans une unité spéciale américaine, le torturé connaissait la seule chose qui pourrait laisser cette cicatrice à vie, mais il était fort peu probable que le tortionnaire en conn... Il se pétrifia soudainement, voyant l'homme de retour dans son champs de vision, un sachet à la main. Oh, non. Il allait passer un mauvais, mauvais, mauvais quart d'heure. Sans pouvoir se contrôler, il nia du chef, cherchant désespérément à fuir le sachet et l'homme qui le tenait.

- Oui, Américain, je sais que tu sais. Tu auras cette marque pour le restant de ta vie. Tu seras un esclave jusqu'à ta mort... soit dit en passant, dans pas longtemps...

Sur ce, il vida le contenu du sachet dans le creux de sa main et l'appliqua dans une baffe magistrale sur la plaie à vif. Le soldat hurla de douleur, le sel rongeant sa peau coupée. La sentence dura bien une bonne minute alors que le torturé, plié sous le poids d'un mal sans nom voguait vers l'inconscience. A jamais la longue cicatrice en forme de X restera gravée dans sa chair. L'action du sel sur les muscles à vif était irrécupérable, comme une brulure éternelle. Cependant, alors que le noir se faisait autour de lui et qu'il n'arrivait pas à contenir le sang qui coulait d'entre ses lèvres, il reçut un coup de pied au torse, ce qui lui fit perdre l'équilibre et le soldat s'écroula à terre, toujours ligotée à la chaise dont le bois se pressait contre ses poignets encordés.

- Alors l'Américain, cela fait quoi de se sentir esclave?

- Pauvre con... Je suis irlandais.


HRPS



  • Acteur représentant: Eric Bana
  • Comment avez-vous connu le forum: En cherchant un forum SCIFI, passant par un forum: Nomad, le TopSite Cherry 23, la tour de jeu Best RPG.
  • code du règlement: Evan est un fouetteur de bleus
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Dim 22 Fév 2009 - 10:51
  • Biographie:


Act I, Prologue
Alors que Jeremy Patrick O'Reilly s'enchantait de son futur mariage, la famille de Marylin Tana Flinn ne regardait cela que d'un très mauvais œil. En effet, dans les chuchotements des activistes et à l'ombre du gouvernement, on prétendait que O'Reilly était l'un des membres les plus partisans de la branche armée de l'IRA. Et pour dire la vérité, cela n'était guère faux. Il était profondément persuadé que l'Irlande du Nord se devait d'être libérée de la Couronne d'Angleterre. Pas question de rester sous un souverain qui se dit dirigeant d'une île alors qu'il n'en possède pas même la foi des habitants. Car oui, la religion dans la famille O'Reilly était des plus importante. Ce fut d'ailleurs pourquoi, le mariage fut des plus magnifique, la future toute de blanc vêtue, l'église, la cérémonie longue et ennuyante, le prêtre, la bénédiction, le pain, le vin et tout ce qui allait avec. Tout comme le mariage, la descendante se devait d'être accomplie dans la plus pure tradition catholique et heureux fut le père quand un petit garçon apparut dans la maison familiale. Aussitôt né, aussitôt nommé. Jeremy Noah O'Reilly. Jeremy comme son père, Noah comme le père de Marylin. En tout cas, le destin de ce nouveau-né semblait déjà être tout tracé quand le père annonça que son fils prendrait la relève dans tous les sens du terme. IRA, entreprise familiale, foi de la famille... Sans doute... Ou peut-être pas...

Act I, Scène 3
Jeremy, que beaucoup nommait Je'my pour différencier le père du fils, grandit comme tous les gamins de son âge, dans une chaleur maternelle, dans une froideur paternelle. Du moins, c'était ainsi qu'il le voyait. Sa mère était douce et gentille, elle lui racontait des histoires pour l'endormir, elle lui préparait des bons petits plats quand il rentrait de l'école, alors que son père, déjà discutait de conflits politiques, d'actions à prendre et que le gamin comprendrait tout ça quand il sera plus grand. Pour Jeremy père, plus grand signifia 9 ans. Ce dimanche où il entraina le bambin dans la forêt du conté pour lui apprendre à tirer. L'enfant regardait ce fusil de chasse, presque plus grand que lui détonner des coups de feu monstrueux. Il tua son premier être vivant ainsi, un sanglier dans un bosquet non loin. Brave petit, voilà comment son père le nommait désormais. Puis après la chasse, ce fut le tour des connivences. A quinze ans, il était déjà entrainé à se battre contre plus fort que lui, il savait manier non seulement le fusil de chasse, mais également quelques révolvers et autres pistolets. Je'my suivait son père sans vraiment savoir pourquoi, il s'engagea donc dans cette lute contre les SAS, les forces spéciale de Sa Majesté anglaise. Lors d'un conflit sanglant, il tua un homme, sans le vouloir, sans le faire exprès. Son esprit encore tout jeune ne comprenait pas pourquoi... Il s'enfuit alors et retourna chez lui, commençant à détester ce père dont il avait le même nom. Il avait alors à peine dix-sept ans.

Act II, Scène 1
Marylin en avait plus qu'assez et ne désirant point voir son fils tuer lors d'une altercation avec la police, elle se sépara de son mari, déménagea et s'exila sur les terres américaines. Oui, la Terre Promise du Vieux Continent. Celles ou tout les rêves peuvent devenir réalité. A peine le pied posé chez l'Oncle Sam que Jeremy décida de se faire pardonner sa faute et s'engagea dans ce qu'il savait faire le mieux, la guerre, il entra donc chez les SEALS après nombreuses épreuves sportives. D'origine irlandaise, il parvint tout de même à recevoir la nationalité américaine quelques années plus tard, et bien qu'il porte le drapeau américain sur l'épaule, son cœur, lui reste irlandais. Oui, soldat, c'était ce qu'il y avait de mieux à faire pour se racheter. Il savait comment tirer, comment se battre, il avait appris la rigueur militaire auprès de ce père qu'il refusait de voir désormais. Il n'avait aucune qualification, pas de diplôme, sans le sou, il fallait bien qu'il travaille. L'armée était donc son seul choix, mais étrangement, alors qu'il y était entré de mauvaises grâces, il se rendit compte que c'était bien là ce qu'il avait toujours voulu faire. L'armée lui apportait tout ce qu'il désirait, une vie d'équipe et d'entraide, des bases saines et solides, des codes à respecter à la lettre. Oui, c'était vraiment cela qu'il voulait et Je'my se dévoila être un militaire comme on en voit jamais. Patriote pour cette nouvelle patrie qui l'accueillait, il se donnait cœur et âme pour son pays et il fut bientôt reconnu pour cela au sein de son unité.


Acte II, Scène 2
Après les SEALS se fut l'unité de reconnaissance tactique ou Recons qui s'offrit à lui. Ce fut à ce moment qu'il se fit tatouer "No Brain, No Fear", car si désormais il est un professionnel dans toute sa splendeur, à l'époque il n'était qu'un jeune tête brulée, capable de jouer Rambo sans caméra, sans cascadeur et sans doublure. Néanmoins, il resta en vie, allez savoir comment. En même temps que l'âge, il prit du galon, pas beaucoup, mais suffisamment pour avoir une petite unité sous son commandement. Cela lui allait parfaitement, il ne voulait pas devenir un planqué derrière son bureau à envoyer des hommes à la boucherie, ni boucher il devait y avoir, il voulait en faire partie. Et en effet, les Recons furent envoyés ici et là, un peu partout pour diverses missions: extraction, piratage, destruction, vol d'informations... Tout ce qui pourrait se classer "Eyes Only" dans les petits dossiers de la CIA, du KGB ou du Mossad... Dans tous les cas, les Recons étaient des unités invisibles, capables d'agir sur tous les terrains et dans toutes les situations possibles et inimaginable. Ce n'était nullement une unité avec un pouvoir d'artillerie impressionnant, mais ils étaient l'avant-garde de la cavalerie. Ils savaient faire beaucoup avec peu. Schwarzy, mais en mieux ou presque, niveau EPO, ils n'en sont pas encore là. Bref tout cela pour dire que Jeremy était devenu un militaire des plus performants. La porte des étoiles? Il en a vaguement entendu parlé, certainement au Pentagone, lors d'un briefing, mais il n'y a jamais fait attention...

Interlude
Jeremy a passé ses quarante-et-un an cette année. Les Recons sont suivis psychologiquement tant leur missions peuvent être harassantes, sans parler des effets secondaires suite au moral d'acier qu'ils doivent conservé face aux horreurs vues. L'année dernière, le dossier de O'Reilly a été mis à jour, et voilà donc les chiffres noirs sur blancs de ses pages qui ne veulent pas dire grand chose, si ce n'est qu'il n'a connu plus de temps de guerre que de paix. Vingt-quatre ans à servir l'uniforme. Sans parler de ses états de faits en Irlande, mais qu'il tient secret, encore comme une plaie à vif sur la chair. Et en parlant de plaie... Je'my fut envoyé tout comme pas mal d'autres militaires sur tous les théâtres d'actions possible... Afghanistan, Irak, Indonésie, Amérique Latine... Prisonnier, torturé, c'est son séjour dans les geôles afghanes qui le marqua le plus et à jamais. Puis en temps raisonnable de paix, son unité était souvent envoyée défier dans des joutes amicales les meilleures unités d'autres pays, ce fut ainsi qu'il rencontra le 4ème peloton de la KSK allemande, d'ailleurs il combattit à leur côté au Moyen-Orient avec les Green Berets ou plus officiellement le 5th SFG (les Spécial Forces Group américains reconnu pour leur uniforme et leur béret vert). Mais l'unité qui a toute son estime et la Spetsnaz GRU de Russie qui le libéra des geôles où il avait été torturé avec ses coéquipiers à la suite d'une mission ratée. Pourtant le vie de simple sergent ne semblait pas satisfaire ses supérieurs.

Act III, Scène Finale
Non, ses supérieurs voulaient en faire quelqu'un de plus distingués encore et lui proposèrent de monter de grade, avec les honneurs. Cependant, si jamais Jeremy prenait un échelon de plus, il deviendrait ce qu'il avait juré de ne jamais devenir, quelqu'un derrière un bureau. Hors de question. Fort heureusement, un officier avec pas mal de barrettes le supporta. On lui donna le grade de Gunnery Sergeant, la plus haute distinction avant de sortir des rangs et des premières lignes. Parfait, cela lui convenait impeccablement. Mais pour être sur qu'il reste sur le terrain, on l'envoya postuler pour la Porte des Etoiles. Là-bas, les grades étaient plus difficiles à obtenir, il resterait donc un homme de terrain. Exactement ce qu'il voulait. Par ailleurs, les militaires auraient très certainement besoin d'un soldat capable de s'adapter à toutes situations, et si l'un d'entre eux pouvait bien faire cela, c'était bien Scarecrow, surnom qu'il obtint après être rentré d'Afghanistan. Le voici donc devant cette porte qu'il n'a jamais entendu parlé, ou si peu, mais prêt à suivre son officier à la lettre.
Revenir en haut Aller en bas

ThE GaMe Is On
..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 5526
Date d'inscription : 13/07/2006
Localisation : Atlantis
Emploi : Leader d'Atlantis




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Mar 24 Fév 2009 - 11:33
Ah les irlandais...peuvent jamais faire quelque chose comme les autres. Je trouve que pour quelqu'un qui ne connait pas SGA, tu t'es bien débrouillé XD J'aime bien le caractère...lit au carré XD enfin bref. Cette fiche est originale et ouais, validé je dirai hein XD

_________________

    And it's coming closer ■ Driven by the strangled vein, showing no mercy I do it again. Open up your eye, you keep on crying, baby. I’ll bleed you dry. The skies are blinking at me. I see a storm bubbling up from the sea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pegasus-mystery.highforum.net

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Mar 24 Fév 2009 - 12:53
En fait j'aime bien le concept de Stargate Atlantis, mais j'ai vu qu'un seul episode... Donc je me debrouille comme je peux, M'sieur! ^^ Et puis Cameron m'a aide un peu hehe...

Donc merci bien pour la validation, Colonel, j'vais aller faire mon lit au carre dans ma nouvelle affectation.

BANZAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Mar 24 Fév 2009 - 16:36
Bienvenue coco!
Amuses-toi bien parmis-nous surtout!^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Mar 24 Fév 2009 - 19:25
Merci, M'dame!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Mar 24 Fév 2009 - 19:35
Welcome Mister !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Mar 24 Fév 2009 - 20:01
Merci, M'sieur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Mar 24 Fév 2009 - 21:33
J'ai failli oublier la tradition !
fouet
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Mer 25 Fév 2009 - 2:08
Bienvenue et Evan qui a failli oublier sa tradition. On voit que Laura lui fait effet. Laughing
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Mer 25 Fév 2009 - 11:02
Bienvenue parmi nous! Amuse toi bien! ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Mer 25 Fév 2009 - 15:36
Merci, M'dame.
Revenir en haut Aller en bas

•Mod made in Scotland•
..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 14/07/2006
Localisation : Atlantis
Emploi : Médecin en Chef / Chirurgien




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Sam 28 Fév 2009 - 22:55
Bienvenue sur le forum :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   Lun 2 Mar 2009 - 16:23
Merci M'sieur.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

..................................

..................................




MessageSujet: Re: Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Jeremy "Scarecrow" O'Reilly [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pegasus' Mystery :: PM - Connecting People :: Fiches de présentation :: Fiches refusées-