AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  MembresMembres  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mission let's kill some wraiths & Nobody's home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ThE GaMe Is On
..................................

avatar
..................................
Nombre de messages : 5526
Date d'inscription : 13/07/2006
Localisation : Atlantis
Emploi : Leader d'Atlantis




MessageSujet: mission let's kill some wraiths & Nobody's home   Ven 20 Juin 2008 - 21:05
Rapport de la mission n° 267341



Cible : Saboter une colonie Wraith établie sur Proculus (P5M-480) en signalant sa présence aux Assurans.

Participants :
Chef de Mission
- Capitaine J. O’Seasaidh
Personnel Militaire
- Capitaine B. Sawyer
- Lieutenant J. Convict
Personnel scientifique
- Dr C. Manners

Briefing


A l’issu du briefing tous les membres de l’équipe ont convenu de se poser loin de la cible pour éviter d’attirer l’attention d’éventuelles patrouilles aériennes et terrestres et de se rendre sur le site à pied. L’équipe devait ensuite s’infiltrer dans un des vaisseaux ennemis, déposer un mouchard sur les commandes de l’émetteur longue portée et repartir en sens inverse sans chercher la confrontation. Le succès de la mission reposait sur l’effet de surprise et la présomption de l’absence de vigilance de la part des Wraiths occupés à leur approvisionnement.

Mission

Jumper 3 (pilote Capitaine O’Seasaidh) – Départ d’Atlantis à 9:00 am

Comme prévu, nous avons posé le jumper dans une ravine à approximativement 1 km du site dans une zone montagneuse et boisée à environ 5:00 pm heure locale. Nous avons marché à couvert des arbres jusqu’à ce que nous ayons les vaisseaux ennemis en visuel et nous avons établit un camp de repli à l’abri d’un promontoire rocheux. Le capitaine Sawyer et le lieutenant Convict sont alors partis sécuriser la zone pendant que le Dr Manners et moi-même observions les mouvements Wraiths et la configuration des lieux en attendant la tombée de la nuit.
Nous avons décelé une activité anormale et en avons déduit qu’au-delà de leurs besoins alimentaires les Wraiths cherchaient quelque chose d’autre sur cette planète. Le lieutenant Convict est alors revenu nous annonçant que lui et Sawyer avaient découvert un jeune autochtone (j’ignore pourquoi ils ne nous ont pas directement prévenues par radio). Alors que je reprenais justement contact avec Sawyer par radio, la communication a été brutalement coupée. Nous sommes donc partis Manners, Convict et moi-même vers la position de Sawyer et l’avons trouvé en train de maitriser un agresseur humain, visiblement poussé à la violence par l’horrible condition dans laquelle il se trouvait. Cet homme a été attaché pour éviter qu’il révèle notre présence et nous l’avons abandonné en pensant que nous pourrions nous en occuper au retour.
Nous sommes retournés au camp avec l’enfant que Convict et Sawyer avaient trouvé. Lorsque je l’ai questionné l’enfant a semblé faire un lien entre la disparition de la prêtresse et les vaisseaux ruches mais son mutisme m’a empêché d’en apprendre plus. Nous l’avons donc laissé là et nous nous sommes dirigés vers la cible.
Nous nous sommes introduits dans le vaisseau ennemi par les conduits d’aération et nous sommes parvenus sans encombre dans la salle des communications. Manners et moi avons placé le mouchard avec succès tandis que Sawyer piégeait l’accès de la salle avec des charges de C4.
Cependant quand nous avons voulu sortir, la porte a refusé de s’ouvrir jusqu’à l’arrivée du Wraith bien connu nommé Micheal accompagné d’une demi douzaine de garde. J’ai tenté d’allonger notre espérance de vie en faisant croire que j’avais des informations à négocier en l’échange de la clémence de la reine. Micheal nous a donc quittés pour laisser ses gardes nous escorter jusque dans une cellule. En cours de route, alors que nous passions devant la bouche d’aération par laquelle nous étions entrés j’ai fait diversion en frappant le Wraith le plus proche et en lançant un fumigène. Une bagarre a éclaté ce qui a permis au capitaine Sawyer de s’échapper (cf son propre rapport).
Le docteur Manners, le lieutenant Convict (alors inconscient) et moi-même avons été enfermés après avoir été dépouillés consciencieusement de nos équipements. Nous avons attendu, veillant sur Convict jusqu’à ce Micheal revienne nous chercher. Manners et moi avons été introduites devant la Reine de la ruche dans la salle du trône. J’ai tenté de négocier avec la femelle Wraith pour lui faire libérer le reste de mon équipe contre les fausses informations que j’avais précédemment évoquées à Micheal. Je n’avais que peu d’espoir que la négociation aboutisse mais je souhaitais gagner du temps en attendant l’arrivée des secours appelés par le capitaine Sawyer.
Mais la reine a alors menacé de nous extirper des informations de force. Pour éviter de mettre ma coéquipière en danger de mort et pour empêcher la wraith de découvrir dans nos esprits des informations qui devaient rester secrètes, je lui ai annoncé l’arrivée des Assurans mais en lui faisant croire que c’était un de ses congénères qui les avait trahis et que nous étions simplement là pour tenter d’aider la population de Proculus. Alors que la reine devenait de plus en plus insistante j’ai décidé de l’attaquer. Elle s’est défendu en aspirant un peu de mon énergie vitale et je suis alors restée inconsciente plusieurs minutes. Je sais que dans la confusion on a décidé de nous ramener à notre cellule ou Convict, de nouveau éveillé, nous attendait.
Peu après que j’ai retrouvé mes esprits les Wraiths sont de nouveau venus nous chercher et nous emmenés (tous les 3 cette fois-ci) dans une salle de commandes où se trouvait la Reine visiblement perturbées par l’arrivée imminente des Assurans. Alors qu’elle nous menaçait de divers maux elle a laissé échappé qu’elle ignorait où se trouvait la prêtresse de Proculus, pensant même qu’elle se cachait parmi les atlantes. De fait je pense qu’il serait nécessaire d’en savoir plus, ne serait-ce que pour comprendre pourquoi l’ancienne a déserté son poste abandonnant son peuple à la ruine.
J’ai alors été blessé par la Reine. Heureusement c’est à ce moment que le major Lorne et son équipe son arrivés de même que les Assurans. La confusion régnant dans la ruche nous a permis de nous échapper sans avoir à combattre mais je perdais beaucoup de sens et je ralentissais mes coéquipiers. Nous sommes finalement arrivés au Jumper de l’équipe de sauvetage qui se trouvait près des vaisseaux ennemis. La planète essuyait déjà de violents tirs assurans et les ruches ripostaient. Nous avons réussi néanmoins à décoller et arriver à la porte avec des dégâts minimes. J’ai conseillé au major Lorne de composer l’adresse d’une porte en orbite pour pouvoir nous échapper plus rapidement et nous avons traversé l’horizon. Me blessure m’a fait perdre connaissance et je me suis réveillée 24h plus tard à l’infirmerie d’Atlantis.

En conclusion, la mission a été un succès sur le plan stratégique puisque nous pouvons raisonnablement penser que la menace Wraiths sur Proculus a été détruite bien que l’équipe assignée à la mission ait du faire face à de graves difficultés qui ont entrainées la mobilisation d’une équipe de secours. Il est à noter cependant que toutes les personnes ayant participé à cette mission ou à son sauvetage sont rentrés vivants et que j’ai été la seule blessée sérieusement.
merci à Jillian pour ce rapport complet

Mission Nobody's Home


Alors ue Teyla et son équipe se retrouve en posture délicate, John prend en main l'équipe de secours. La nouvelle équipe tombe rapidement sur les 2 scientique Hiroshima et Zelenka qui sont embarqué dans la mission de sauvetage dans des galeries peu sures et souterraines des ruines de la ville. Là les différents éléments se séparent. Ainsi Cameron et Keller retrouvent Kate et Jack , alors que radek et John eux sont sur la piste de Teyla. Le militaire avançaera seul vers une salle illuminé, pour y voir teyla attaché à une sorte de table. Mais alors qu'il la libère, une vieille connaissance l'assommae et l'attache dans une salle adjacante. Cette vieille connaissance n'est nul d autre que Kolya qui prend un malin plaisir à torturer le militaire, en jouant par exemple avec son pauvre coeur ou en lui entailler le postérieur. Pour faire pression sur Sheppard, Kolya décide de prendre Teyla comme moyen de chantage et la blesse grièvement à l'abdomen. Celle-ci malgré ses blessures profitera de l'inattention de Kolya pour l'assommer avec une chaise et libérer John de ses entraves avant de céder et de tomber dans l'inconscience. John s'extirpe avec difficulté de sa table de torture et attache Kolya avant de s'occuper comme il peut de Teyla. a bout de force il lance un appel radioaux autres membres pour qu'ils rentrent, ce qu'ils font. La situation semble desespérée jusqu'à ce que un eclair blanc téléportent Teyla, John et Kolya.
a suivre

_________________

    And it's coming closer ■ Driven by the strangled vein, showing no mercy I do it again. Open up your eye, you keep on crying, baby. I’ll bleed you dry. The skies are blinking at me. I see a storm bubbling up from the sea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pegasus-mystery.highforum.net
 

mission let's kill some wraiths & Nobody's home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Pegasus' Mystery :: [H]ors [R]pg :: Archives Rapports-